La vie à Barcelone : mon université & autres anecdotes

  Photo de Gabrielle Fernandez , amie Erasmus rencontrée à Abat Oliba. Son blog est une tuerie, allez-y  ! Le lien : http://fairyfo...


 Photo de Gabrielle Fernandez, amie Erasmus rencontrée à Abat Oliba. Son blog est une tuerie, allez-y  ! Le lien : http://fairyfootprints.blogspot.com.es/ / Picture taken by my friend Gabrielle Fernandez, an Erasmus met at Abat Oliba. Her blog is so good, go there ! The link : http://fairyfootprints.blogspot.com.es/

Hello tout le monde !

Après une petite pause dans mes articles sur Barcelone, pour vous dévoiler ma nouvelle rubrique, je reviens aujourd'hui pour continuer de vous raconter mon périple.

Chose promise, chose due, je vous parle de mon université. Située dans les hauteurs de Barcelone,
mon université est située toute près du Tibidabo, sur la Ronda de Dalt. De sa cour, on peut ainsi admirer (ou presque) une vue imprenable sur la ville. Nommée Abat Oliba, mon université est une université catholique. Elle propose des licences de droit, économies, sciences politiques mais on m'a dit qu'elle était une des seule à proposer un cursus de journalisme vraiment complet. 

Et en effet, au sein de mon université se trouvent un véritable studio de télévision et de radio...La première rencontre avec ces deux endroits fut vraiment excitante et impressionnante !

Au niveau architectural, l'université est tout simplement divine. Catholique, elle regroupe ainsi en son sein une église....mais vue de l'extérieur, le bâtiment entier paraît en être une ! De grands vitraux permettent à la lumière d'entrer, l'architecture extérieure est chaude, propre, et soignée, et l'intérieur n'est que marbre et grandes vitres. C'est vraiment un bâtiment superbe. L'université en elle-même est assez petite, mais tant mieux, comme ça, il y a moins de risques de se perdre !  
(Son seul inconvénient serait d'être trop dans les hauteurs, et donc, d'être assez mal desservie. De plus, si on rate un bus, il faut marcher 25 à 30 minutes....dans des rues dont la montée est d'environ 20° ! Je ne vous dis pas dans quel état vous arrivez à l'université quand ça vous arrive : les cuisses hypra dures, en nage, et tout essouflé(e) !)

Moi jouant à la journaliste lors de tests caméras en cours de "Fundamentos de la comunicación audiovisual" / Me playing the journalist while testing cameras in "Fundamentos de la comunicación audiovisual".

En tant qu'Erasmus, je dois valider 30 crédits. J'ai donc pris 5 matières, chacune valant 6 crédits : Economic environnement (un cours en anglais), Fundamentos de la comunicación audiovisual, Analisis del lenguaje (sorte de philo/sociologie), Propaganda politica (une étude politique & sociologique des discours et textes politiques) et Historia y sociedad. Comme vous le remarquez, seul un de mes cours est en anglais, le reste étant en espagnol. Je vous avoue qu'au début, le changement fut radical et assez difficile, mais désormais j'arrive à tout comprendre, et lorsque j'ai des hésitations, je n'hésite pas à poser des questions. La prise de note est également facilitée par le fait que nous avons droit aux ordinateurs....je mets alors mon Word en espagnol et les fautes se corrigent toutes seules ! Néanmoins, je me mets souvent à côté d'espagnols pour pouvoir "copier" leurs notes, car il m'arrive souvent de rater des phrases ou de ne plus réussir à retrouver les paroles du prof.

Quant au boulot, je relis souvent mes cours afin de me les remémorer, et qu'ils s'impriment plus facilement dans mon cerveau....car apprendre un cours dans une autre langue, ce n'est vraiment pas spontané ! Pour l'instant, nous n'avons pas beaucoup de devoirs, mais les professeurs nous demandent déjà de lire des livres...qui la plupart du temps ne sont plus édités ! Leur recherche est donc un casse-tête, et la lecture prend vraiment du temps, mais bon. Je ne suis pas ici pour lézarder au soleil !

Enfin, un seul "couac" peut être mentionné : en propagande politique, la prof fait ses cours sur power point, ce qui est bien pour ne pas rater un point important du cours. Néanmoins, ceux-ci ne sont pas en castillan....mais en catalan ! Et elle ne veut pas les refaire. Elle traduit donc à l'oral, mais c'est vraiment difficile de noter rapidement ce qu'elle dit sans s'emmêler les pinceaux, rater un mot, ou faire des fautes d'orthographe. Heureusement que j'ai des amies espagnoles pour m'aider à traduire (ou google traduction !).

Bref, c'est tout pour les cours ! Enfin, le véritable travail ne fait que commencer....je reviendrais sûrement me plaindre dans quelques mois, haha !

Je pense avoir tout dit sur mon université....en attendant d'autres articles de mes pérénigrations barcelonaises, je vous laisse sur quelques photos accompagnées d'anecdotes ! 

Bisous bisous,

E. 

Hello everyone! 

After a short break in my articles about Barcelona, to unveil my new column, I come back today to continue to tell you about my journey .A promise due, I will talk today about my university. Located in the hills above Barcelona, my university is located near all of Tibidabo, on the Ronda de Dalt. From its court, one can admire (or almost) a breathtaking view of the city. Named Abat Oliba , my university is a Catholic university. It offers licenses of right, economies, political science, but was told it was the only one to offer a truly comprehensive curriculum of journalism. 

And indeed, in my university are a real television and radio studios... The first encounter with these two places was really exciting and impressive ! 

Architecturally speaking, the university is simply divine. Catholic,  it includes within it a church .... but seen from the outside, the whole building seems to be one (church) ! Large windows allow light to enter, the external architecture is warm, clean, and tidy and in the interior are large windows and marble. It really is a beautiful building.  

The university itself is quite small, but this way, there is less likely to get lost!(The only inconvenient to me would be that it is located in the hills, and thus that it is poorly served (by transports). Additionally, if you miss a bus , you have to walk 25 to 30 minutes .... in streets whose rise is about 20 ° ! I wouldn't say in what state you arrive at the university when it happens to you : hyper hard thighs, sweaty and breathless !)

As Erasmus , I must validate 30 credits. So I took 5 subjects, each worth 6 credits : Economic environment (in english), Fundamentos de la comunicación audiovisual, Analisis del lenguaje (kind of philosophy / sociology), Political Propaganda ( a sociological study & political speeches and political texts ) and Historia y Sociedad. As you can see, only one of my classes is in English, the rest being in Spanish. I confess that at first the change was radical and hard enough, but now I understand everything, and when I have doubts, I do not hesitate to ask questions. Note taking is also facilitated by the fact that we are entitled to computers .... then I put my Word in Spanish and mistakes are corrected by themselves ! Nevertheless , I often sit next to a Spanish student to "copy" its notes, because I often miss  phrases or do not succeed in finding the words of the teacher.
As for work, I often reread my progress to remembering them and then they print more easily into my brain .... because learning a course in another language, this is not really spontaneous ! For now, we do not have a lot of homework, but teachers are already asking us to read books ... which mostly are not edited! Their research is a puzzle and reading really takes time, but well. I'm not here to bask in the sun ! 

Finally, one " quack " can be mentioned : in political propaganda, the teacher made her lectures on power point, which is really good not to miss an important point of the course. However, they are not written in Castilian but in Catalan ! And she does not want to traduce them all. She does it in oral, but it's really difficult to quickly note what she says without tangling brushes, miss a word, or make spelling mistakes. Fortunately I have some Spanish friends to help me translate (or google translate !) . 

Here was all concerning my courses ! Finally, the real work is just beginning .... I would surely complain about it in a few months , haha ​​!I think I said everything on my university .... waiting for other items from my Barcelonan adventures, I leave you with some pictures with anecdotes !
 
Kisses,
E.
 En cours de télévision toujours....je devais lire une nouvelle en espagnol sur un prompteur ! / Still in the TV's course....I had to read a piece of news in spanish on a prompter !

 Le genre de "maisons" que l'on retrouve dans le quartier de mon université ! / The kind of "houses" one can find in the neighborhood of my university !
 
Idem
 Lors de mon ascension au Tibidabo avec mon coloc allemand et ses amis.../During the ascension to the Tibidabo with my german roommate and some of his friends...

 Un extrait du spectacle de lumière lors des fêtes de Sainte Eulalie / An extract of the show lights that ocurred during Sant Eulalia's celebrations

 Quelques douceurs chocolatées....pas très espagnoles, mais tellement bonnes ! / Some chocolated sweets....not spanish at all, but so delicious !

 Montjuic

Encore un peu de lecture?

0 commentaires

Vos commentaires sont comme des petits joyaux que vous laissez derrière vous pour moi. Je les lis tous et y répond TOUJOURS, parce que sans vous, ce blog ne serait pas ! Alors merci pour votre jolie pensée ! ♡