Des fleurs dans les cheveux

Son dernier souhait était que nous, ses amis, ses proches, restions forts, face à cette épreuve qui pointait le bout de son nez, et fa...


Son dernier souhait était que nous, ses amis, ses proches, restions forts, face à cette épreuve qui pointait le bout de son nez, et face à tous les obstacles que nous rencontrerions sur notre route. Elle, jeune femme de 21 ans, à bout de forces, nous donnait à tous et à toutes une incroyable leçon de vie. Elle voulait que l'on vive ce qu'elle n'a pas eu la chance de vivre. 

Les minutes, les heures, les jours, que dis-je, les semaines qui ont suivi son départ m'ont semblé être un cauchemar éveillé. "Arrête !" avais-je envie de crier au temps qui ne cessait de défiler. Comment pouvait-il continuer à s'écouler alors qu'elle n'était plus là ? Comment les gens pouvaient-ils bien continuer de vivre alors que la vie l'avait quitté ? Sentiment d'injustice et de colère profond, destructeur.

Il ne se passe pas une seconde sans que je ne pense à elle. Des cerises, et je pense à elle. Des soirées, et je pense à elle. Des fleurs dans les cheveux, et je pense à elle. Car elle est partie telle une petite princesse bohémienne : des fleurs dans les cheveux et des cerises au poignet...ainsi que son bracelet de festival qu'elle ne quittait jamais. "Petite coquine", me suis-dis," même là-haut, tu as prévu de continuer à clubber".

Bien plus qu'une simple rencontre du lycée, elle était devenue, au fil des ans, ma meilleure amie, ma sœur de cœur. Bien que de nombreuses disputes aient traversé notre route, la paix était toujours au bout. Malgré les différences de caractère, les incompréhensions, l'amitié que nous nous portions était plus forte que tout. 

Si je trouve la force de publier de nouveau aujourd'hui, c'est bien en pensant à elle. A son sourire, éclair de lumière traversant son visage. A son rire, petit son de clochette frais et très contagieux. A sa petite main si douce et si fine dans la mienne. Mais surtout à sa force incroyable, qui l'a fait soulever bien plus de montagnes que n'importe quel géant de la mythologie. Elle était, à son échelle, une géante elle aussi. 

Je dédie donc cet article à ma petite géante. Paloma de mon cœur, douce Aïna, tu restes et resteras à jamais dans mon cœur.

Robe : New Look // Couronne de fleurs : Accessories // Sac : &OtherStories // Chaussures : Marypaz // Bracelet : Maroc

Photographe : Martin

Encore un peu de lecture?

10 commentaires

  1. Sois forte ma belle, pour elle ! Je te soutiens dans cette terrible épreuve..
    Tu es magnifique ♥

    RépondreSupprimer
  2. Quel plaisir de te revoir ici , avec ton indéboulonnable smile qui te va a merveille et quel fraicheur ta tenue j adore les fleur que tu as sur la tête très boho chic une tenue simple qui ne manque pas d'élégance et tu as l air très en confort!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Arnaud pour la myriade de compliments, ça m'avait manqué ! ;-)

      Supprimer
  3. Je t'envoie mes sincères condoléances ton récit m'émeut que Dieu t'accorde toute la consolations dont tu a besoin et qu'il te bénisse et prennes soins de toi et te ta famille et tes amis et que Dieu exauce tout les désirs de ton cœur et qu'il t'accorde un avenir remplis de bonheur et de joie pour toi et ta famille ainsi que tes amis

    RépondreSupprimer
  4. Courage ma belle ♡ Ce n'est jamais facile, sois forte !
    Tu es trop jolie dans cette tenue ♡ bisous ma belle <3

    RépondreSupprimer
  5. Plein de courage, c'est un très bel hommage que tu rends ici à ton amie :)

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont comme des petits joyaux que vous laissez derrière vous pour moi. Je les lis tous et y répond TOUJOURS, parce que sans vous, ce blog ne serait pas ! Alors merci pour votre jolie pensée ! ♡