Quand les tenues nous inspirent des histoires.... (2ème partie du photoshoot de Flavie Brizard)

© Flavie Brizard "Au détour d'une coquette impasse, elle était là, avec son long trench marron glacé et ses talons bleu à pi...

© Flavie Brizard
"Au détour d'une coquette impasse, elle était là, avec son long trench marron glacé et ses talons bleu à pic..."

Parfois, les tenues semblent raconter des histoires, non ? Je veux dire, quand on croise des gens dans la rue, leur tenue et leur attitude nous font partir loin, et l'on s'invente leur vie et ce qu'ils peuvent bien penser. C'est du moins une de mes activités favorites...

En revêtant ces habits pour mon photoshoot professionnel, j'avais envie d'incarner un personnage. Avec ce long trench, ce jean brut et cette paire de talons originale, j'étais à ma façon, la parisienne ténébreuse que j'enviais dans les films : la fille nonchalamment apprêtée, qui dégage style et naturel sans trop d'efforts.

Bien sûr, loin de moi la prétention d'être au quotidien ce genre de fille, ni de l'être tout court : mais avec ces conditions particulières d'un photoshoot professionnel, j'ai eu l'occasion de jouer ce rôle, et de me laisser aller à un autre personnage le temps de quelques clichés devant la caméra. C'est que la super talentueuse Flavie a l'habitude de shooter des modèles, alors autant se prendre au jeu, et rêver un peu, non ?

En tout cas, c'est fou comme la mode et les habits qu'on porte conditionnent l'image que l'on dégage. Un jour, je peux être en sweat-shirt et baskets et passer pour la fille la plus négligée au monde ; le lendemain porter robe et talons et avoir l'air d'une femme coquette... Nos choix vestimentaires peuvent nous paraître anodins, mais pourtant, ils en disent long sur qui nous sommes aux étrangers dans la rue.

Mais revenons-en à nos moutons.... Alors, parisienne ou pas parisienne ? Cela ne fait que deux mois que je suis à Paris, et j'ai déjà le mode de vie local : un tourbillon qui passe trop vite, blasée des transports, "oh, c'est qu'à une demie-heure ?", presque plus étonnée des prix.... Ou presque. Je me sens happée par ce mode de vie, mais reste la petite "provinciale" (je n'apprécie guère ce mot) qui s'émerveille devant la Tour Eiffel illuminée. Et ça, même mes habits ne sauraient le changer...







© Flavie Brizard
© Flavie Brizard
© Flavie Brizard
© Flavie Brizard
© Flavie Brizard
Trench : Mango // Top : Bershka // Jean : Zara // Collier : plus la peine de vous en parler... // Chaussures : Cadeau
© Flavie Brizard
© Flavie Brizard
© Flavie Brizard
© Flavie Brizard

© Flavie Brizard


Encore un peu de lecture?

0 commentaires

Vos commentaires sont comme des petits joyaux que vous laissez derrière vous pour moi. Je les lis tous et y répond TOUJOURS, parce que sans vous, ce blog ne serait pas ! Alors merci pour votre jolie pensée ! ♡