10 choses qui t'arrivent forcément en Erasmus

Après deux Erasmus - un à Barcelone il y a deux ans, et un à Rotterdam en cours-  je me suis rendue compte que certaines petites e...



Après deux Erasmus - un à Barcelone il y a deux ans, et un à Rotterdam en cours-  je me suis rendue compte que certaines petites expériences revenaient forcément. Avec mon statut "d'experte" en Erasmus, j'ai donc décidé de vous faire un petit top 10 des choses que l'on expérimente FORCEMENT quand on part étudier à l'étranger. Peut-être vous reconnaîtrez-vous dans certains des cas, en tout cas, il est clair que je me reconnais dans tous !


Tu te confrontes à une langue/des langues que tu ne connais pas

A Barcelone, j'ai eu affaire au catalan, ici, au néerlandais... Quoiqu'il en soit, quand on se retrouve face à des panneaux, (ou pire, des powerpoints en cours !), où les signes se suivent sans faire sens, je peux vous dire que le dépaysement est total ! Il m'est arrivé également de faire face à des personnes qui ne savaient pas/souhaitaient pas parler anglais ou espagnol, et dans ces cas-là, l'incompréhension est totale aussi. Même si ces moments sont stressants, il faut savoir les surmonter, soit en parlant avec les mains, soit en recherchant de l'aide ailleurs. Et si certaines personnes sont moins dévouées que d'autres, ne paniquez pas, vous trouverez toujours une gentille âme pour vous sauver !


via GIPHY


Tu découvres une ville... et tu craques en shopping ! 

Pour moi, qui dit découverte d'une ville, dit forcément flânerie en centre-ville et donc grande tentation shopping. A Barcelone, j'avoue avoir souvent craqué pour des marques à petits prix, du maquillage introuvable en France, quitte à parfois me retrouver dans des situations financières pas tip-top. Ici, à Rotterdam, j'essaie de faire plus attention, mais avec Primark, Forever21, Catrice, Essence, et toutes les boutiques de fringues trop sympa, difficile de résister aussi ! 

via GIPHY
 

Tu goûtes à des plats locaux très bizarres 

Si à Barcelone, j'étais déjà habituée à la nourriture espagnole et aux spécialités catalanes (pinxos par exemple), ici, les mets locaux me sont moins familiers et certains sont même très étonnants. J'ai par exemple goûté les célèbres bitterballen, ces boules de viande frites servies en apéritif avec de la moutarde, tout comme les croquettes néerlandaises, et bien sûr les stroopwafel, ces délicieuses gaufres au sirop sucré. Bon, par contre, j'ai également goûté aux sucettes au salmiakki, une espèce de sel très fort, et j'ai tout recraché !


via GIPHY


Tu fais des voyages d'enfer

L'Andalousie, Bari, Berlin, Rome, Prague... Mes deux Erasmus ont été et sont pour moi d'excellentes occasions de voyager, et de découvrir cette Europe dont je fais partie. En amoureux ou entre amies, mes voyages m'ont marqué à tout jamais, me faisant découvrir des cultures et des lieux incroyables que je conserve soigneusement dans ma tête comme de précieux souvenirs.


via GIPHY

Tu te rends compte que les stéréotypes, c'est ridicule...

"Les Allemands sont ultra organisés, les Chinois sont associaux et communautaires, les Français parlent mal anglais, les Italiens ne mangent que des pâtes...." Ah ces vilains stéréotypes qui nous collent à la peau selon notre nationalité ! Lors de mes Erasmus, j'ai pu non seulement confronter ces idées reçues, et constater qu'elles n'étaient pas absolument vraies, mais en plus, j'ai pu découvrir d'autres cultures (roumaine, tchèque, slovène), dont je n'avais jamais ou peu entendu parler, et ouvrir donc mon horizon. Avec l'Erasmus, ce qu'on apprend, c'est qu'avant d'être un Français, un Néerlandais, ou un Espagnol, on est avant tout humain, et c'est ça qui compte au final.


via GIPHY

...ou pas !

 Bon bien sûr, si les stéréotypes existent, ce n'est pas pour rien, et il est vrai que certaines personnes les incarnent plus que d'autres. J'ai pu connaître des Espagnols ultra fêtards (mais ce qui ne les empêchait pas d'être sérieux), des Allemands ultra organisés, des Italiens qui ne juraient que par la nourriture de leur "mamma" (coucou mon ancien coloc !), des Chinois très timides et majoritairement attirés par les autres asiatiques, et bien sûr des Français qui restaient entre Français, qui râlaient tout le temps, et qui parlaient mal anglais !



via GIPHY


Le fromage français, le vin, la baguette, te manquent

Expatriés, étudiants en échange, ai-je vraiment besoin de souligner ce point? 
 

via GIPHY

MAIS SURTOUT...


Tu vis des expériences incroyables

L'Andalousie restera un des plus beaux voyages de ma vie, ma vie à Barcelone est restée gravée dans ma peau et je rêve de retourner y vivre un jour, ma vie à Rotterdam me permet de vivre l'expérience néerlandaise à fond et de voyager partout en Europe, bref, mes deux Erasmus m'ont permis de vivre et d'expérimenter des choses indescriptibles tant elles sont puissantes.


via GIPHY

Tu rencontres des gens formidables

Parce qu'en Erasmus, tu es loin de ta famille, tu la "remplaces" sur place par des ami(e)s extraordinaires et où un lien très fort vous unit. Les amies que j'ai gardé de Barcelone sont des personnes que feront toujours partie de ma vie, et celles que je me fais actuellement sont également des personnes dont je ne pourrai me séparer !


via GIPHY

Et tu rentres changé(e) à tout jamais !

En rentrant de Barcelone, j'avais grandi, dû faire face à une rupture amoureuse, vécu à fond ma vie nocturne, et surtout appris plein de choses passionnantes sur le journalisme et la culture espagnole et catalane. Ici, je continue de grandir, mais surtout, je me remets au sport avec passion, je fais beaucoup plus attention à ce que je mange, et je voyage beaucoup. De quoi me promettre une rentrée très différente aussi. 



via GIPHY


Et vous, quelles sont les 10 qui vous sont forcément arrivées en Erasmus?



Encore un peu de lecture?

4 commentaires

  1. Je suis en pleine attente d'une réponse favorable de l'université de Derby pour partir en janvier alors Erasmus ça me parle :p Par contre je ne savais pas qu'on pouvait partir deux fois avec ce programme, je pensais que c'était limité à une fois, c'est top !
    Très bon article :)

    RépondreSupprimer
  2. Hey ! J'espère pour toi que tu partiras alors, car l'Erasmus c'est une expérience de vie formidable ! Je suis partie deux fois, une fois en licence et une fois en master (ça s'appelle Erasmus plus du coup). :) c'était inscrit dans mon cursus à chaque fois, j'ai eu de la chance !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis contente de lire ton article parce que je compte partir en échange l'année prochaine! Bon, ce ne sera pas très loin de chez moi, ni très exotique. J'habite en Suisse romande et j'aimerai partir dans un canton où l'on parle le suisse allemand, pour apprendre la langue.
    Même si ce ne sera pas un grand dépaysement, je me réjouis d'y aller!

    Bisous, Naomi - http://www.naoyumi.blogspot.ch

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Naomi ! Aucun Erasmus n'est "pas assez" loin, ça reste une expérience dépaysante à tous les coups ! Une amie française est allée en Belgique... et ça a été une des meilleures expériences de sa vie :) J'espère que ce sera la même pour toi, mais je n'en doute pas ! Merci pour ton passage sur mon blog :)

      Supprimer

Vos commentaires sont comme des petits joyaux que vous laissez derrière vous pour moi. Je les lis tous et y répond TOUJOURS, parce que sans vous, ce blog ne serait pas ! Alors merci pour votre jolie pensée ! ♡